Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Carole Chanter la vie

Le mot Patrie a disparu, au profit du concept de Nation
Mais ce vocable nous fait perdre notre grammaire
Sans éviter l’écueil de l’attachement primaire,
Le « patriote guerroyant » devenu « nationaliste »,
S'attachant aux jupes de sa Mère, enclos dans une intimité, 
Empêchant de laisser poindre sa véritable Identité. 

Je peux faire la liste de cette mondialisation
Que paradoxalement il a précipité, élargissant l’horizon,
En gommant les frontières, et en faisant de chacun des frères ;
Mais je m’y perds quand il s’agit de mon Prochain
Quand l’horizontal n’est rien sans verticalité
Et que notre Père commun a été oublié.  

Si tout le monde s’invite en mon salon, bousculant mes re-pères
Comment, devenu simple électron, faire la guerre sur tous les fronts  
Sans terre de prédilection, livré à une liberté de pacotille,
Qui rime avec errance, fuite en avant, et convie à se taire,
Quand au travail se substitue la consommation, au foyer,
Des amitiés virtuelles sans chair et à ma chère patrie, la globosphère…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article